Hôtel du temps : Thierry Ardisson brisé par les audiences, il jette l’éponge !

Avec Hôtel du temps, Thierry Ardisson a-t-il été trop visionnaire ? On va vous expliquer les coulisses de cette émission révolutionnaire !

Le bilan mitigé d’Hôtel du temps

Tout sur le concept d’Hôtel du temps

Après plusieurs années de réflexion, Thierry Ardisson se lance dans l’aventure Hôtel du temps. Encore traumatisé par son passage à Canal+, le complice de Laurent Baffie semble sûr de lui. Et pour cause, il a la réputation d’être le seul en mesure de pousser certaines célébrités dans leurs retranchements. Récemment, il recevait ses amis chez lui pour festoyer en grande pompe les 25 ans de ses repas bien arrosés sur Paris Première. Aussi, pourquoi ne pas utiliser la technologie pour rencontrer ses idoles décédées  ?

Du reste, Thierry Ardisson joue gros avec Hôtel du temps. En effet, en plus de la casquette d’animateur, il enfile celle de producteur et de scénariste. En d’autres termes, il écrit les questions et paufine réponses. Afin de préparer au mieux le terrain, il passe des heures à contacter les proches. Son objectif est de récolter un maximum de détails croustillants.

Ensuite, il fait appel à des professionnels de la technologie. Sans cette expertise numérique, il aurait été quasiment impossible que des comédiens et imitateurs puissent être crédibles. Évidemment, des documentaires existent sur les mythiques Dalida, Coluche ou encore Jean Gabin. Pour autant, dans Hôtel du temps, un clone de l’artiste répond du tac au tac à ses détracteurs. En racontant ces anecdotes, il dépoussière la réputation de la star de la chanson ou du cinéma.

En mai dernier, Dalida ouvre le bal. Puis, jusqu’avant l’été, Coluche vient faire vaciller l’équilibre de l’émission. Enfin, aux premières lueurs de 2024, les fans de Jean Gabin ne perdent pas une miette de cet entretien collector. Contrairement aux deux entretiens, cet épisode est diffusé en seconde partie de soirée. Pourquoi un tel revirement de situation ?

Thierry Ardisson persiste et signe

Force est de constater que la mayonnaise n’a pas pris. Faute d’audience, Thierry Ardisson doit se rendre à l’évidence. S’il ne veut pas dilapider ses économies, il doit impérativement stopper l’hémorragie. En concertation avec la chaine, il décide de ne pas prolonger l’aventure Hôtel du temps. On l’aura compris, Jean Gabin est le dernier de la série !

Auprès de nos confrères de Téléstar, Thierry Ardisson ne mâche pas ses mots. Littéralement « abattu » par le petit score, il est contraint de tirer un trait sur ses rêves d’enfant. Les larmes aux yeux, il confie qu’il voulait consacrer un numéro à John Lennon.

Heureusement, Thierry Ardisson parvient peu à peu à remonter la pente. D’une part, c’est le premier en France à avoir tenté ce pari fou. De plus, France Télévisions ne l’a pas forcé à inclure des vedettes de variétés telles que Michel Berger ou Daniel Balavoine. Même ces deux-là sont partis trop tôt, le mari d’Audrey Crespo-Mara aurait refusé de signer son contrat.

Passionné par les destins exceptionnels, mais brisés, Thierry Ardisson n’a pas dit son dernier mot. En effet, il vient d’annoncer avoir vendu le concept aux américains. De cette manière, par procuration, il est convaincu d’être aux premières loges de ces rencontres au sommet ! On a hâte de voir le résultat, pas vous ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Abonnez-vous à notre newsletter