Mallaury Nataf dévoile les coulisses de son retour pas comme les autres

La vie de Mallaury Nataf n’est pas simple à raconter. Sa carrière et sa traversée du désert défraient régulièrement la chronique.

Mallaury Nataf, de l’ombre à la lumière

Mallaury Nataf, une icône des années 90

Quand on évoque cette période, les quadragénaires ont des frissons. En effet, à l’époque, les plateformes de streaming n’existent pas. Afin de se divertir, les adolescentes regardent les séries produites par AB. Diffusées sur TF1, et plus précisement dans le Club Dorothée, elles pulvérisent des records d’audience. En ce qui concerne la trame, c’est toujours la même puisqu’elle tente de se mettre à la place des téléspectatrices. Amour, amitié, relation parentale, presque toutes les thématiques sont abordées.

Dans ce contexte, la société de Jean-Luc Azoulay recrute sans cesse de nouvelles pépites. Après l’angélique blonde Hélène Rollès, il fait appel à l’énigmatique brune Mallaury Nataf. Conscient de son talent, mais aussi de son pouvoir de séduction, il décide de lui consacrer un feuilleton : Le miel et les abeilles.

En coulisses, la tension grimpe d’un cran. À force de tourner les épisodes à la chaine pendant 12 heures par jour, la comédienne finit par s’épuiser physiquement et psychologiquement. À l’instar d’une Loana, elle fait des mauvaises rencontres et dilapide tout son argent. Comble de l’horreur, lors d’un passage dans une émission de variété, Mallaury Nataf crée le scandale avec sa tenue vestimentaire. Critiquée dans la presse, dézinguée par les parents, elle s’éloigne peu à peu des plateaux de télévision.

Résultat des courses, Mallaury Nataf n’a plus un sou en poche. Au chômage, sans domicile fixe, elle est contrainte de confier ses enfants à l’assistance publique. Bien entendu, ses fans tirent la sonnette d’alarme. Quant à ses anciens camarades, ils essaient de la sortir de ce cauchemar éveillé. Par fierté, elle refuse toutes ces mains tendues. Après de nombreuse allés retours dans la rue et dans les paradis artificiels, la rencontre avec son actuel compagnon lui permet de se stabiliser.

Et là, Mallaury Nataf, tout bascule !

Ravi de la savoir enfin apaisée, Jean-Luc Azoulay lui propose de participer à un épisode spécial des Les Mystères de l’amour. De son côté, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne l’a jamais oublié. Auprès de nos confrères du Parisien, avec un peu d’humour et de tendresse, Mallaury Nataf déballe toutes ses angoisses.

« C’est un métier que je connais depuis trente ans, mais j’ai quand même eu de l’appréhension. Même si c’est comme le vélo, cela ne s’oublie pas. » Ne sentant jamais jugée par ses camarades, Mallaury Nataf est émue aux larmes. De la production au partenaire, elle souligne leur rareté. « Ce sont des gens bien, et c’est une exception dans le métier (…) Ils étaient très soucieux de mon bien-être, de savoir que ma situation s’était améliorée. »

En tout cas, en étant si radieuse à l’écran, Mallaury Nataf nous fait le plus beau des cadeaux de Noël. Pourvu que ça dure et que 2024 soit une année de renaissance !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Abonnez-vous à notre newsletter